Chambre régionale des comptes

Publié le par webmaster

Vendredi 24 avril le conseil municipal a pris connaissance des 49 pages du rapport d'observations définitives formulées par la chambre régionale des comptes de Franche Comté sur la gestion de la commune de Saint Loup sur Semouse pour les exercices 2002 et suivants.


En voici qu
elques lignes directrices :

RESSOURCES
  • Potentiel fiscal et effort fiscal plus faible que la moyenne
  • žRessources inférieures de moitié aux communes comparables
  • žUn effort fiscal inférieur à la moyenne (30 à 40 % de moins)
  • žDeux fois moins d’impôts locaux en valeur absolue

PERSONNEL

  • žLa commune n’a pas  maîtrisé ses charges de personnel. Le personnel a augmenté alors que la population diminuait

ENDETTEMENT

  • žEndettement important (plus possible de recourir à l’emprunt)
  • Endettement mal suivi dette a augmenté lors de renégociation d’emprunts.
  • Commune très endettée
  • Une capacité d’autofinancement réduite qui n’a pas permis le remboursement des emprunts (la commune a du puiser dans ses réserves)

 

PAS D’INVESTISSEMENT

  • žPas de résultat de fonctionnement, réduction drastique des dépenses d’investissement
  • Marges réduites pas d’autofinancement des investissements
  • Politique de sous voire de non investissement
  • La commune n’a quasiment pas investi (routes eau assainissement bâtiments publics)

 

žCette politique n’a pas redonné de marges de manoeuvres.

Difficultés s’expliquent par insuffisance des recettes

Si taux alignés sur la moyenne 600 000 € de plus

AVENIR

MISE EN PLACE D’UNE POLITIQUE VOLONTARISTE DE DEVELOPPEMENT

PERMETTANT L’ACCROISSEMENT DES RECETTES (fiscales, eau, assainissement)
Piste : ressources forestières





Pendant toute cette période je dirai que le personnel a été mal géré, la dette a été mal renégociée , les investissements ont été ignorés et l'équipe municipale n'a pas eu le courage d'augmenter les ressources.

Un jour ou l'autre il faut bien payer et les illusions ne durent qu'un temps.
Ces observations ne font que confirmer le bon sens des Lupéens et des Lupéennes qui lors des dernières élections municipales ne se sont pas laissés abuser et qui ont voté pour le changement.

ž 


Commenter cet article