Antenne de téléphonie

Publié le par webmaster

L'est républicain se fait l'écho de la réaction des habitants de Bouligney qui s'inquiètent d'avoir une antenne relais de téléphonie mobile provisoire près de chez eux.
Il est évident qu'aujourd'hui bon nombre de personnes se posent la même question en ce qui concerne la nocivité pour la santé des ondes émises.
Pour l'instant avec les normes et les lois actuelles les antennes ne semblent pas présenter de dangers et les retombées à long terme 20 ou 25 ans ne sont pas connues.
Les habitants de Bouligney veulent bien profiter du téléphone mobile mais pour l'antenne pas question. Ils rejoignent la longue cohorte
de ceux qui veulent bien profiter du services des ordures ménagères mais pas du centre d'enfouissement,
de ceux qui veulent bien de l'éléctricité mais pas de la centrale,
de ceux qui veulent bien profiter d'une salle des fêtes mais pas vers chez eux ,
de ceux qui veulent bien prendre le TGV mais pas la ligne vers chez eux,
de ceux qui veulent bien mettre du nitrate dans les cultures mais ne pas payer de taxe de pollution, j'en passe et des meilleures.
Les Lupéens ont déjà donné avec une antenne Orange dans le clocher et une SFR à la station d'épuration, la troisième étant sur les immeubles du Mont-Pautet, celle qui vient d'être désaffectée et que Bouygues cherche à réinstaller dans le secteur.
Et comble du comble, ils ont l'antenne et pas l'argent... Un conseil fournissez un verger particulier à Bouygues et l'affaire sera dans le sac, vous aurez l'argent.
Comme toujours sous prétexte de défendre l'intérêt général, certains ne font que défendre leur intérêt particulier.

 

Publié dans Faits de société

Commenter cet article

Citoyen 26/04/2009 12:13

Concernant les antennes, il est trop facile de caricaturer les choses en disant que les gens veulent les portables mais pas les antennes. Ce que veulent les citoyens (informés du sujet), ce sont des antennes moins puissantes (0,6V/m d'exposition). Or, pour avoir un reseau qui fonctionne avec des antennes moins puissantes, il faudrait en installer plus (mais moins puissantes donc), ce qui ferait augmenter le coût de revient de cette technologie: ce n'est, comme souvent malheuresement, qu'une affaire de gros sous.Déjà que les opérateurs nous volent depuis des années en s'entendant sur les prix pour les maintenir très élevés et empocher des marges importantes (beaucoup plus élevés que dans d'autres pays européens où la concurrence est réelle), en plus de cela, ils maximisent les profits au dépend de notre santé en refusant d'installer plus d'antennes moins puissantes.Je vous invite vraiment Monsieur le Maire à vous informer sur le sujet avant de tirer des conclusion trop hâtives.

tigri 19/04/2009 21:11

ça tombe bien, j'ai le guide AFOM - AMF sous les yeux, page 50 et 51 il apparaît les 4 phases avant l'installation d'un antenne. Dans la 1° phase, il est clairement mentionné que l'opérateur devra tenir compte des inquiétudes éventuelles de la population ( à savoir celle de BOULIGNEY). Dans le cas présente, la population a été informée lorsque l'antenne s'est dressée à 30m de hauteur.  Vous oubliez de préciser que les antennes relais sont installées dans les communes demandeuses mais ce n'est pas une obligation.

Patriot 10/04/2009 21:46

Je trouve votre fin M. Le maire très déplacé, ce n'est pas parce qu'on a peur pour sa santé ou celle de ses enfants qu'on est égoiste. La nocivité de ces antennes a été démontrée dans de nombreuses études très sérieuses et non partisanne. Certes on aime le portable mais pas les antennes.... aux opérateurs et aux pouvoirs publics de proposer des solutions pour remédier à ce problème... Par ailleurs dans un autres article concernant l'augmentation du prix de l'eau, vous aviez conclu de façon ridicule en insinuant que les lupéens qui souffrent de la baisse de leur pouvoir d'achat osent se plaindre de l'augmentation du prix de l'eau alors qu'ils gaspillent leur argent inutilement dans d'autres choses (sic jeux de grattage, coigarettes, café, etc....) DESOLE MAIS NON!!! CE N'EST PAS VRAI, VOUS GENERALISEZ ABUSIVEMENT comme dans cet article. Je me plains de l'augmentation du prix de l'eau car je suis au chomage alors que j'ai des diplomes! Je ne vais pas au café (trop cher), je ne fume pas (mauvais pour la santé), jeux de grattage (escroquerie institutionnnelle) etc.....Merci M. Le maire pour votre morale indécente envers les lupéens!!!

webmaster 11/04/2009 07:05


En ce qui concerne l'antenne les riverains se plaignaient de l'impact paysager. Les opérateurs s'engagent evec l'état à suivre de bonnes pratiques voir guide AFOM site AFOM.FR.
En ce qui concerne l'eau le prix en a été fixé par la chambre régionale des comptes et je ne faisais que de remarquer que ce n'est pas le poste le plus élevé dans les dépenses d'un ménage.
En ce qui concerne votre situation personnelle je ne peux que vous inviter à prendre rendez-vous avec le centre communal d'action sociale de St Loup.
La morale est comme la médecine, beaucoup plus sûre dans ce qu'elle fait pour prévenir les maux, que dans ce
qu'elle tente pour les guérir.”

Jean le Rond d' Alembert




Citoyen 04/04/2009 16:29

Vous vous contredisez vous-même, Monsieur le Maire. Au début, vous dîtes que les antennes "ne semblent pas présenter de dangers". Et à la fin, "certains ne font que défendre leur intérêt particulier". Si c'est dans leur "intérêt" de s'opposer à ces antennes, c'est qu'elles sont dangereuses!Et autre chose: vous feriez mieux de vous renseigner sur ce sujet avant de relayer la propagande des opérateurs de téléphonie mobile. Les études démotrant la nocivité des ondes sont très nombreuses.

webmaster 04/04/2009 20:38


Je ne relaie aucune propagande, si au nom du principe de précaution on interdit les antennes il faudra vivre sans téléphone portable. L'intérêt particulier c'est la vue d'une atenne par une fenêtre
par exemple